Le décolleté : un atout majeur de votre beauté

 

Le décolleté est souvent relégué au second plan alors qu’il fait partie des atouts de votre beauté !

Il appartient, comme le visage, le cou et le dos des mains, aux zones qui reçoivent  la lumière du jour et sont exposés au photo-vieillissement : atrophie de la peau, relâchement, taches, rougeurs apparaissent au fil des années.

Le premier traitement proposé est toujours le peeling superficiel qui, couplé à celui du visage et du dos des mains, permettra en 3 à 5 séances, à 3 ou 4 semaines d’intervalle, d’avoir une peau plus lumineuse.

Afin de retrouver une peau plus tonique et mieux hydratée, vous pouvez demander des injections d’acide hyaluronique par mésothérapie. Deux séances sont conseillées à un mois d’intervalle.  L’entretien est annuel ou biannuel.
Si vous avez de vraies rides, en particulier dans la partie basse du décolleté, il est également possible de les combler par acide hyaluronique. La séance doit être renouvelée tous les ans.

Grâce à la lumière pulsée, les taches et les rougeurs vont s’estomper. La peau va retrouver un bel éclat. Deux à trois séances sont nécessaires, à un mois d’intervalle, sur une peau qui n’est plus bronzée, donc d’octobre à mai en Touraine. Les taches vont ressortir pendant une dizaine de jours, puis s’estomper progressivement pour obtenir le résultat escompté au bout de trois semaines.
Enfin, pour améliorer la texture de peau, voire enlever les ridules du décolleté, le traitement peut également reposer sur le laser Co2 fractionné ou la radiofréquence par micro-aiguilles. Le laser Co2 fractionné sera utilisé

  • en mode léger, à raison de 3 séances à 1 mois d’intervalle, pour amélioration de la texture de la peau,
  • ou en mode plus lourd, à raison d’une séance annuelle, pour enlever les rides et les taches. Dans cette deuxième indication, vous aurez de petites croûtes pendant une dizaine de jours.


Pour les patients qui ne veulent pas de croûtes, ni de signes visibles, ou pour les patients qui ont un phototype IV ou V (peau mate ou noire), mieux vaudra opter pour la radiofréquence micro-aiguilles. Trois séances sont nécessaires à un mois d’intervalle.

La LED (Iode à électroluminescence) peut être couplée au laser ou à la radiofréquence pour potentialiser le traitement et permettre des suites plus légères.

En fonction de votre âge, de ce que vous recherchez en priorité et surtout de l’examen clinique, vous déciderez si vous optez pour un plan de traitement complet ou pour une partie de celui-ci.

Par exemple :

Décolleté 30/40 ans phototype III (brune mate)

2 ou 3 peelings ou séances de laser co2 fractionné léger pour éliminer la partie superficielle de l’épiderme et obtenir une stimulation des fibroblastes donc une peau plus lumineuse, plus tonique, plus lisse.
Puis 2 injections d’acide hyaluronique peu réticulé pour réhydrater votre peau et prévenir la formation des rides.
Puis 2 séances de lumière pulsée s’il reste des rougeurs et des taches.

Décolleté après 50 ans

Commencer par le peeling ou le laser co2 fractionné.
Éventuellement faire un seul fractionné mais en mode plus fort (petites croûtes pendant 10 jours) ou la radiofréquence microaiguilles (3 séances à 1 mois  d’intervalle mais pas de signe visible dès le lendemain de la séance).
Puis injections d’acide hyaluronique pour estomper un plissé déjà présent.